Pub

The ads are fiendly on HomeCooking Share. They only concern artists who have been on the site. Thank you for them to disable your Adblock.


Focus on... kazaizen

English Version here

Les anciens

HomeCookingShare: Pour commencer, qui es-tu?

kazaizen: Je suis une âme éternelle dans une coquille physique temporaire, alias Jonny Kasai qui fait actuellement de la musique sous l'apparence de kazaizen. Un geek des années 60, obsédé par la musique psychédélique, qui est aussi un fanatique fou de blues.


HCS: Comment définirais-tu ta musique?

kazaizen: Psychedelic Dream Pop Rock Carnage. Un véritable melting-pot de pop, de rock, de hip hop, de blues et d'avant-garde. J'aime tout cela.


HCS: Qu'est ce qui t'a décidé un beau jour à te lancer dans cette aventure musicale?

kazaizen: J'ai toujours été profondément impliqué dans la musique depuis que je m'en souviens. Ce projet actuel est né de mon désir de faire quelque chose de totalement différent de ce que j'avais l'habitude de faire auparavant. Pas de prétention ni d'idées préconçues sur ce que cela devrait être. Je laisse simplement les chansons s'écrire d'elles-mêmes.

HCS: Tes influences?

kazaizen: Très nombreuses! Jimi Hendrix, Syd Barrett, Tame Impala et Caroline Rose, pour n'en citer que quelques-unes.


HCS: Le morceau idéal pour cuisiner?

kazaizen: There is an End - The Greenhornes


HCS: Si tu devais partir sur une île déserte avec 3 disques : lesquels?

kazaizen: C'est une question difficile. Electric Ladyland - Hendrix, Kind of Blue - Miles Davis, et Spotlight on Lucille - B.B. King.

HCS: Petit point technique : avec quel matériel travailles-tu?

kazaizen: Quelques synthés bon marché (Yamaha reface YC, CP, et CS , Roland Gaia, Behringer Poly D). Plusieurs guitares électriques, une batterie totalement négligée, une guitare basse qui fonctionne à peine. J'utilise Reason comme DAW, des micros bon marché, un compresseur et un gate bon marché, un tas de pédales d'écho et de modulation, et beaucoup, beaucoup trop de pédales fuzz.

HCS: Pas évident de percer dans la jungle musical, même avec du talent ... Qu'en penses-tu?

kazaizen: Je pense que l'industrie de la musique est absolument terrible (rires). Je pense que j'étais assez naïf au début. Il y a une tonne de gens qui essaient de tirer profit des artistes. C'est très décourageant et triste, mais c'est ce que c'est. Mais, malgré toutes les mauvaises choses qui existent, il y a aussi des gens authentiques et géniaux, alors c'est un voyage à coup sûr !


HCS: Et finalement, si tu as quelque-chose à ajouter, c'est parti!

kazaizen: Je ne suis qu'une petite partie de la scène musicale psychédélique underground ici dans les Twin Cities, au Minnesota. Ce qui se passe est très dynamique, donc il devrait être intéressant de voir ce qui se passera dans les prochaines années. Mes amis proches et moi allons sortir de la musique dans les mois à venir avec nos collaborations, Space Mall, CUZ, et WIZARDZ. Nous sommes également en train de créer un culte, rejoignez-nous dès aujourd'hui !


Pour en savoir plus sur kazaizen

Pour continuer en musique la découverte, voici son dernier morceau uploadé : "What The Funk"